Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2020 6 12 /09 /septembre /2020 14:36
Pensées émues pour Philippe Gonzalez

C'est avec émotion que nous venons d'apprendre le décès brutal de Philippe Gonzalez, qui fut pour l'Amicale Laïque le premier concierge du Centre de Vacances de La Courbe.
En effet, en 1988 quand la municipalité de Graulhet a acheté la Ferme Malé afin d'agrandir le site de La Courbe et d'y créer un accueil de préados indépendant, elle a aménagé également une maison pour gardien dont Philippe fut le premier occupant.
Actuellement, Philippe était deuxième adjoint au maire, chargé de l'administration générale et des ressources humaines, pour son troisième mandat municipal consécutif.
L'Amicale Laïque présente ses sincères condoléances à son épouse, à ses enfants, à sa famille et à ses proches

Pensées émues pour Philippe Gonzalez

Le communiqué de Blaise Aznar, Maire de Graulhet :
Je tiens à vous annoncer ce jour le décès d’un de mes colistiers, notre adjoint, Philippe Gonzalez.
Bien plus qu’un élu, Philippe était avant tout pour nous un ami, un frère.
Nos pensées vont à son épouse, ses enfants, sa famille et ses proches.
J’invite au respect et à la dignité face à cette perte, qui nous laisse tous sans voix.
Aujourd’hui, c’est toute la municipalité de Graulhet qui est en deuil.
Hasta luego amigo.

Philippe Gonzalez, en mars 2014, préside la cérémonie citoyenne pour les jeunes Graulhétois inscrits pour la première fois sur les listes électorales / Photo DDM

Philippe Gonzalez, en mars 2014, préside la cérémonie citoyenne pour les jeunes Graulhétois inscrits pour la première fois sur les listes électorales / Photo DDM

Article du jour dans La Dépêche

Publié le 12/09/2020 à 16:38   | La Dépêche du Midi | Anouk Passelac
Tarn : un adjoint de Graulhet décède percuté par un train
Vendredi soir aux environs de 22h30, un piéton a été mortellement fauché par un train TER sur la commune de Terssac. Philippe Gonzalez était le deuxième adjoint au maire de la ville de Graulhet Blaise Aznar et travaillait pour le compte du conseil départemental.
Un dramatique accident s'est produit vendredi soir à Terssac. Aux environs de 22h30, un train qui circulait entre Saint-Sulpice et Carmaux a percuté un piéton. L'homme âgé de 58 ans est décédé sur le coup. 
Les secours se sont immédiatement rendus sur place, ainsi que les gendarmes de la compagnie d'Albi et la brigade de Réalmont. Une équipe de la SNCF était également présente. L'enquête menée par les autorités devra déterminer les causes exactes de l'accident. Les passagers du TER ont été pris en charge quelques heures après le drame dans un bus affrété par la SNCF.
"Un ami, un frère"
Philippe Gonzalez était 2e adjoint à la mairie de Graulhet. "Bien plus qu’un élu, Philippe était avant tout pour nous un ami, un frère", écrit le maire Blaise Aznar. Il poursuit : "Nos pensées vont à son épouse, ses enfants, sa famille et ses proches. J’invite au respect et à la dignité face à cette perte, qui nous laisse tous sans voix. Aujourd’hui, c’est toute la municipalité de Graulhet qui est en deuil. Hasta luego amigo."
Philippe Gonzalez travaillait au Conseil départemental où il s'occupait du protocole. Un hommage sera rendu par le Département dans les jours à venir. Ce père de famille était aussi réserviste dans la gendarmerie. La disparition brutale de cette figure active du département est un choc.

Pensées émues pour Philippe Gonzalez

Obsèques et carnets de condoléances
Les obsèques de Philippe Gonzalez, adjoint à la mairie de Graulhet, seront célébrées ce mardi 15 septembre à 14h en l’église Notre Dame du Val d’Amour.
Deux carnets de condoléances sont à disposition : un dans la cour intérieure de l’hôtel de ville et un à la chambre funéraire.

Pensées émues pour Philippe Gonzalez

L'Hommage de Blaise Aznar, maire de Graulhet
Originaire d’Andalousie, Philippe GONZALEZ était né le 3 novembre 1962.
Il laisse derrière lui trois enfants, son épouse, sa famille et tant d’amis.
Elu à Graulhet depuis 2008, il était second adjoint de Blaise Aznar, qui a rendu un hommage poignant à son colistier mais surtout à l’ami.
« Je m'adresse d’abord à toi, au nom de tout le conseil municipal pour te redire combien tu étais important pour nous. Politiquement, bien sûr, avec ta juste vision du monde, et surtout, tes conseils et ta bienveillance pour nous tous. Par ton humanité, tu as toujours trouvé des solutions pour aider les personnes dans le besoin. Tu as toujours été à l'écoute des Graulhétoises et Graulhétois, que ce soit en tant qu'employé de Mairie ou en tant qu'adjoint de la commune. Tu nous as transmis à toutes et à tous ton attachement aux valeurs de la République. 
Avec ton expérience politique, ta connaissance parfaite des protocoles tu étais pour nous et tu resteras un pilier. Tu incarnes pour nous la solidarité ! Bien des Graulhétoises et des Graulhétois savent ce qu'ils te doivent. Ton altruisme le montre, il t’amenait toujours à mettre en valeur l'action publique avant ton propre intérêt. Ton engagement pluriel a toujours été guidé par un sens aigu des responsabilités. Au nom du conseil municipal et de l'ensemble des Graulhétoises et des Graulhétois je tiens à te remercier. Tu mérites notre respect et notre profonde reconnaissance. 
S’adressant à l’ami, Blaise Aznar confiait : « Je veux aussi m'adresser à toi en tant qu'ami, Amigo ! Depuis notre rencontre, plus de trente ans ! notre complicité sur bien des plans a été immédiate. Grâce peut être à nos origines communes : l’Andalousie ! Notre province d’Almeria ! Ton village Aqua Amarga très proche de mon village Carboneras. Mais surtout par les échanges que nous avons eus ensemble. 
Tu m'as aidé à concrétiser et à donner un sens à mes valeurs politiques. C’est à toi que je dois mon engagement, tu m’as convaincu de prendre des responsabilités et c'est grâce à ton sens inné de persuasion, que je suis devenu maire aujourd'hui. Je ne pourrais terminer ce message sans associer également Florence, ma conjointe. Et dire à Lise, à Carine, à Céline et à Axel que je serai toujours présent pour eux. Il m'en coûte de te laisser et de te dire Hasta luego, Amigo ! ».

Pensées émues pour Philippe Gonzalez

L'hommage de Christophe Ramond, 
Président du Conseil départemental du Tarn
C’est avec le cœur serré que je m’exprime pour te rendre hommage.
Je le fais au nom de notre amitié et aussi au nom des élus départementaux, de mon Cabinet, des agents du conseil départemental et de tous ceux qui ont travaillé avec toi.
Philippe a rejoint  le Conseil départemental en 1997.
Pour nous tous , Philippe, était un Homme de passion, doué d’un esprit d’analyse aimant le contact, le dialogue , la vie politique et le bonheur des autres.
Philippe  était  toujours disponible et à l'écoute de ses collègues de travail. 
Pour moi, Philippe était un collaborateur précieux toujours disponible et volontaire. Avec toi,  Philippe, au quotidien, il n’y avait que de l’enthousiasme, de la passion et de la joie. 
Au sein de mon cabinet au Conseil départemental, tu étais le rouage essentiel de l’équipe, un pilier,  permettant à la fois de fédérer, de proposer, de trouver des solutions et donc de nous faire avancer. 
Quand Philippe, le matin franchissait le seuil de mon Bureau, c’était toujours un plaisir d’échanger sur le Département, la politique ou bien sur Graulhet, son Graulhet. 
Cette discussion amicale, parfois très sérieuse ne pouvait jamais se dérouler  sans un ou de nombreux éclats de rire. 
Ses qualités professionnelles et son souci de l’intérêt général, s’accompagnaient de bienveillance et de générosité. Philippe avait un grand coeur.
Mon cher Philippe,
- Nous n'oublierons pas ton respect et ton dévouement à l'autre, ta générosité morale, ton humanité et ta tolérance.
- Nous n’oublierons jamais ta gaieté, ta bonne humeur et ton sourire.
- Je n’oublierai jamais ta présence discrète et attentive à mes côtés et ton soutien indéfectible et  précieux. 
Avec Philippe,  nous avions aussi les mêmes valeurs et nous partagions les mêmes combats politiques.
Philippe, c'était un ami, toujours disponible, toujours souriant, ne refusant jamais un service.
Pour moi, Philippe était donc  à la fois un collaborateur exemplaire, un soutien politique fort et un ami sincère. Personne ne pourra jamais te remplacer.
Philippe,  
Tu me  manques déjà. 
Tu nous manques déjà. 
Nos bons souvenirs individuels et Collectifs avec toi nous permettrons de te sentir à jamais proche de nous.
Je voudrai, vous  témoigner du rayonnement que Philippe diffusait, malgré lui, non pas le rayonnement du plein soleil qui éblouit un certain temps et brûle avant de disparaître – mais le rayonnement d'une intense lumière qui s'insinue en chacun d’entre nous, comme une bougie qui ne s'éteindra jamais.
Malgré son  absence, malgré le vide que sa disparition laisse dans nos cœurs, Philippe continuera à nous éclairer toute notre vie.
Merci Philippe.
Merci Philippe infiniment pour tout ce que tu nous as apporté et fait partager.
Nous sommes fiers, je suis fier, de t’avoir rencontré et d’avoir pu travailler et surtout « grandir » à tes côtés.

Pensées émues pour Philippe Gonzalez

Partager cet article

Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 12:29
Robert Pelizzon à La Courbe lors de la fête de départ de son fils Philippe (décembre 2018)

Robert Pelizzon à La Courbe lors de la fête de départ de son fils Philippe (décembre 2018)

L'Amicale Laïque est une nouvelle fois à la peine avec le décès de l'un de ses anciens bénévoles, Robert Pelizzon, père notamment de Philippe qui a été pendant trente ans animateur permanent au sein de nos diverses structures.
Robert était une personne très connue sur la ville, de par son poste de responsable du central téléphonique de la rue Carlac pendant de multiples années.
Au niveau de l'Amicale, Robert a participé à l'encadrement de nombreux camps d'été :
- à Nasbinals tout d'abord, où il a accompagné plusieurs groupes de jeunes joueurs de tennis locaux (Robert a été dirigeant du Tennis Club de Graulhet) pour un séjour sportif agrémenté de sorties à la pêche sur les ruisseaux de l'Aubrac ;
- dans les canyons de la Sierra de Guara en Aragon où il gérait l'intendance et réalisait les grillades du soir très appréciées des ados après une dure journée à crapahuter dans les étroites gorges aquatiques du secteur;
- à La Teste où il a aidé Philippe dans la mise en place et l'installation matérielle des camps d'Arcachon qui se poursuivent encore de nos jours.
Pendant plusieurs années, Robert a appartenu au groupe des Amicalistes, ces bénévoles du samedi qui montent à La Courbe pour nettoyer, entretenir et moderniser les structures du Centre de Vacances.
Sa générosité et son dévouement ont également conduit Robert lors de la création de la radio locale Val Dadou à aider techniquement le SCG basket pour favoriser la retransmission des rencontres de nationale depuis la salle des sports du stade Noël Pélissou.

Par ailleurs, joueur, entraîneur, puis président, Robert a été durant de longues années une figure emblématique du club de football de l'ASB chez nos voisins de Briatexte.
Papy gâteau, très sollicité avec son épouse, Robert aura joué un rôle important auprès de ses petits enfants, dont il aura très souvent eu la responsabilité.
C'est une personne très affable et disponible qui nous quitte, dans une période vraiment particulière, qui ne nous permettra pas de l'accompagner comme nous le souhaiterions.
Tous les membres de l'Amicale Laïque de Graulhet présentent à son épouse Jacqueline, à ses enfants et à l'ensemble de leurs familles leurs bien sincères condoléances.

Décès de Robert Pelizzon

Au vu des circonstances actuelles, les obsèques auront lieu vendredi 17 avril à 15h au cimetière de Briatexte, dans l'intimité familiale.

Partager cet article

Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 13:11
Christiane Dumontier (GTL 2012)

Christiane Dumontier (GTL 2012)

C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Christiane Dumontier, ancienne administratrice de notre association, emportée par l'actuelle pandémie de coronavirus.
Enseignante originaire de Valence d'Albi, Christiane Dumontier a terminé sa carrière à l'école maternelle de l'Albertarié à Graulhet où elle a accompli la quasi totalité de son parcours professionnel.
Elle avait effectué ses premiers pas à l'Amicale Laïque avec le groupe des Francs et Franches Camarades dans les années 60, ainsi qu'aux Fêtes annuelles des Écoles Publiques.
Pendant de nombreuses années, Christiane a été membre du Conseil d'Administration et du Bureau de l'Amicale qui administraient le fonctionnement de l'association, s'investissant également dans l'organisation des multiples manifestations et festivités internes.
Avec son mari Alain, ancien animateur des Francs Camarades et professeur de mathématiques au Collège Louis Pasteur, elle était une fidèle des voyages Amicatour, réunissant régulièrement nos divers bénévoles.

Lors d'une réunion du CA de l'Amicale en 2012 (veste rouge)

Lors d'une réunion du CA de l'Amicale en 2012 (veste rouge)

Particulièrement impliquée dans la vie associative locale, Christiane a été pendant 8 ans une présidente très active de Graulhet Temps Libre.
Son dévouement l'a conduite également auprès du Secours Populaire où elle intervenait quelques jours encore avant le début de sa maladie.
Sa disparition va laisser un grand vide au sein de ces associations reconnues sur la ville.
Nous garderons le souvenir d'une personne affable, déterminée, rigoureuse, proche des gens, aux réparties pleines d'humour.
Tous les membres de l'Amicale Laïque de Graulhet présentent à Alain son époux, à leurs filles Nathalie et Anne ainsi qu'à l'ensemble de leurs proches leurs bien sincères condoléances.

Par mesure de confinement ses obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, le mardi 14 avril 2020, à 11 heures, au cimetière Saint-Roch de Graulhet.

Christiane Dumontier (à droite) lors d'une fête des Francs Camarades en 1965 à l'Odéon

Christiane Dumontier (à droite) lors d'une fête des Francs Camarades en 1965 à l'Odéon

En cette période de confinement avec déplacements très encadrés, nous vous proposons d'exprimer votre soutien à la famille dans la rubrique "commenter" à la fin de cet article, ou sur le site "Dans nos cœurs" associé à La Dépêche du Midi, dont nous publions le lien ci-dessous (à recopier dans votre navigateur) :

https://www.ladepeche.fr/services/avis-deces/?i=3014299

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2019 4 26 /12 /décembre /2019 14:25
Elien Vaissière en 2017 (au centre) pour l’inauguration de la nouvelle salle de fêtes qui porte son nom. / Photo DDM, Archives G.D.

Elien Vaissière en 2017 (au centre) pour l’inauguration de la nouvelle salle de fêtes qui porte son nom. / Photo DDM, Archives G.D.

Busque - Décès : Elien Vaissière, 46 ans au service de la commune

Décès d'Élien Vaissière ancien maire de Busque

Élien Vaissière et l'Amicale Laïque de Graulhet

Décès d'Élien Vaissière ancien maire de Busque

L'Amicale Laïque de Graulhet, depuis sa création en 1955, a toujours entretenu de bonnes relations avec la commune de Busque et ses élus : car si la propriété de La Courbe appartient bien à celle de Graulhet, elle est implantée sur le territoire buscol qu'elle domine.
Élien Vaissière a toujours été très attentif au bien-être des enfants de sa commune ; outre le soutien indéfectible apporté à leur école, il a toujours oeuvré pour qu'ils puissent bénéficier des animations du centre aéré, puis des camps de Razisse dès qu'ils ont été créés.
D'ailleurs, à la fin des années 70, notre association a racheté à la municipalité de Busque l'estafette aménagée qui était utilisée pour le ramassage scolaire afin de développer nos séjours extérieurs.
Quand la mairie de Graulhet a racheté la ferme Malé à la fin des années 80 pour agrandir le centre de loisirs, Élien Vaissière a porté le chantier de son contournement en déplaçant le chemin communal conduisant de la route de Lisle vers le hameau de La Fontié.
En 1998, aux côtés de Mme Vasseur présidente de la communauté des communes Tarn et Dadou, il a appuyé le projet d'élargissement de La Courbe en centre de vacances intercommunal, afin d'accueillir des enfants de Parisot, Montans, Lisle, Brens, Gaillac ou au-delà, en aidant à l'aménagement de nouvelles infrastructures permettant d'enrichir la gamme d'activités.
L'Amicale Laïque de Graulhet adresse ses bien sincères condoléances à sa famille et à ses proches.
La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 27 décembre 2019, à 15 heures, en l'église de Busque.

Photo : Mairie de Graulhet

Photo : Mairie de Graulhet

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2019 6 13 /07 /juillet /2019 17:30
Une tendre pensée pour Anne Zuchowicz

Depuis plusieurs années, Anne luttait courageusement et sereinement, mais dans ce combat inégal la maladie aura été la plus forte.
Anne Zuchowicz a appartenu au milieu des années 80 à l'équipe d'animation des camps de plein air de Razisse, au sein de laquelle elle s'est affirmée comme une animatrice fidèle, dynamique et très appréciée de tous.
Président de la commission Centres de loisirs & Camps de l'Amicale Laïque pendant de nombreuses années, puis de celle des Loisirs Quotidiens, son père Christian est toujours membre du conseil d'administration actuel.
Nous lui présentons, ainsi qu'à son épouse Christiane, à leur fils Laurent et à l'ensemble de leur famille, nos plus sincères condoléances en les assurant dans cette difficile épreuve de notre profonde sympathie.

Adresse du deuil : Funérarium Saint-Jean à Gaillac.

Les obsèques auront lieu mardi 16 juillet à 11h au cimetière Saint-Roch à Graulhet.

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2019 2 02 /07 /juillet /2019 14:06
Lucette Torrents, aux côtés de Bernard Ladet, lors d'une réunion de travail à La Courbe

Lucette Torrents, aux côtés de Bernard Ladet, lors d'une réunion de travail à La Courbe

La maladie contre laquelle Lucette Torrents, bien accompagnée par sa proche famille, a lutté très longtemps, a eu raison de sa volonté
Pendant de nombreuses années, Lucette a été une administratrice bénévole très active de l'Amicale Laïque, que ce soit au sein du conseil d'administration ou du bureau.
Membre de la commission centres de loisirs & camps, elle y a effectué un travail de gestion rigoureux et efficace, contrôlant une grande majorité des factures avant de les saisir sur le logiciel de gestion de l'association.
Elle y travaillait en étroite collaboration avec Bernard Ladet, pour lequel nous avons tous une amicale pensée à la veille du deuxième anniversaire de son décès.
Elle s'est également investie dans la préparation et la mise en place des nombreuses manifestations organisées sur Graulhet ou La Courbe.
Elle était l'une des fidèles des sorties et voyages proposés par Amicatour, ainsi que des festivités internes développées par l'équipe d'animation.
Lucette a consacré une grande partie de sa retraite à des actions de bénévolat. 
Outre son dévouement au service de la jeunesse du territoire, elle s'est impliquée au sein d'associations caritatives, et notamment du Secours Populaire local où elle a occupé les postes de secrétaire et de trésorière adjointe.
Personne au contact facile, d'humeur agréable, appréciant l'humour, sa compagnie était très appréciée par nos différents membres.
Salariés, administrateurs bénévoles et amicalistes présentent leurs sincères condoléances à son époux Raphaël, qui a été lui aussi particulièrement actif au sein de l'ALG, à ses enfants David, Anne-Claire et Nicolas, ainsi qu'à l'ensemble de sa famille.

Ses obsèques se dérouleront demain mercredi 3 juillet, à 10h30 à Graulhet, église Saint-Pierre.

Partager cet article

Repost0
21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 14:12
Yves et Marie Vaïsse servant le "coco" sur la terrasse de La Courbe en 1956

Yves et Marie Vaïsse servant le "coco" sur la terrasse de La Courbe en 1956

C'est avec une profonde tristesse que nous venons d'apprendre le décès d'Yves Vaïsse, qui fut l'un des pionniers de l'aventure Amicale Laïque dès sa création en 1955, en endossant sur Graulhet les responsabilités de directeur du Centre Aéré de La Courbe, et de responsable du groupe Francs et Franches Camarades.
Ses obsèques se dérouleront demain vendredi 22 mars à 14h30, en l'église de Cazères sur Garonne (31).
Toutes les composantes de l'Amicale Laïque de Graulhet s'associent à la peine de sa famille, et présentent leurs sincères condoléances à Marie son épouse, à leurs fils et à l'ensemble de leur famille.

Yves Vaïsse à La Courbe en 2015 pour les 60 ans de l'Amicale Laïque

Yves Vaïsse à La Courbe en 2015 pour les 60 ans de l'Amicale Laïque

Originaire de Roumégoux (village situé entre Réalmont et Alban), à la sortie de l'École Normale d'Instituteurs de Toulouse, Yves Vaïsse fut nommé sur l'école élémentaire de l'Albertarié où il fit ses premiers pas d'enseignant.
Par la suite, il devint professeur d'éducation physique et sportive au Cours Complémentaire mixte de Graulhet, qui se transforma ultérieurement en Collège d'Enseignement Général.
En parallèle à ses fonctions d'enseignant, Yves s'impliqua généreusement dès 1955 dans l'Amicale Laïque naissante, créée par René Calvel, pour laquelle la municipalité Pélissou acheta le domaine agricole de La Courbe afin d'y implanter un centre aéré destiné aux enfants de la ville.

Yves Vaïsse (à gauche) avec les enseignants du CEG dirigé par M. Puginier (années 60)

Yves Vaïsse (à gauche) avec les enseignants du CEG dirigé par M. Puginier (années 60)

Après avoir effectué les formations nécessaires, Yves en devint le premier directeur et eut la lourde tâche de transformer une ferme en activité (avec toutes les cultures en cours revenant à la famille Canet) en un centre de vacances sécurisé et attractif pour les petits Graulhétois âgés de 6 à 15 ans.
Ce fut le départ d'une riche aventure qui perdure encore de nos jours, rythmée notamment à l'époque par la construction de cabanes dans les bois, des parties de thèque endiablées, d'interminables courses aux foulards, de multiples jeux de ballons, alors que résonnaient en bordure de prairie les premières notes d'Au vieux Joe...

Avec les guides Francas (1965)

Avec les guides Francas (1965)

Pendant l'année scolaire, Yves prit également la responsabilité du groupe local des Francs et Franches Camarades qui proposait des activités de patronnage aux élèves des écoles élémentaires publiques de la ville chaque jeudi.
Moniteur, directeur, Yves était également un formateur-né qui transmit sa passion aux grands collégiens de classe de troisième dont il fit des guides bénévoles animant des séances d'activités ludiques et diversifiées, se déroulant notamment dans les cours d'écoles, au stade, sur le Pré de Millet, à Robinson ou sous le préau de l'ancienne gare.
[En 1978, l'activité francas a laissé place à la première maison de l'enfance, celle de Victor Hugo]

Sur la scène de l'Odéon 'sur la droite) pour une fête Francas

Sur la scène de l'Odéon 'sur la droite) pour une fête Francas

Il fut aussi un élément moteur dans l'organisation et l'animation des fêtes des écoles publiques déployant annuellement leur estrade sur le terrain de rugby face aux grandes tribunes, ou des fêtes Francas dans la salle de l'Odéon, devenant tour à tour metteur en scène, chanteur, danseur, comédien, gymnaste en entraînant dans son sillage toutes les bonnes volontés locales.
Insatiable militant de l'enfance, il s'investit également dans les instances régionales du mouvement, soutint les camps-chantiers de Fontbonne, organisa des week-end à la neige, prit la direction de la colonie de Portet de Luchon, le tout avec la complicité et l'appui de son épouse Marie également professeur (d'histoire et de français) au collège de la cité du cuir.

Avec Clément Azémar pour une Fête des écoles publiques

Avec Clément Azémar pour une Fête des écoles publiques

Yves Vaïsse a ainsi dynamisé une toute jeune association avec en partenariat avec ses administrateurs et quelques dévoués collègues, et ainsi tracé la voie pour les générations futures. Quelques anciens membres de ses équipes n'ont pas oublié son charisme ni sa générosité, et pour certains lui ont emboîté le pas en reprenant quelques années plus tard les mêmes responsabilités.
Il a poursuivi, et terminé, sa carrière professionnelle comme conseiller pédaggogique départemental en éducation physique et sportive auprès de la direction départementale de la Jeunesse et des Sports du Tarn & Garonne.
Retiré dans le Luchonnais puis en plaine garonnaise, Yves est toujours resté attentif à l'évolution de l'association, accueillant ponctuellement certains de ses administrateurs, ou participant aux grandes fêtes-anniversaires décennales.
Yves, l'Amicale Laïque de Graulhet te doit beaucoup, tout comme des générations d'enfants des années 50/60, et ton souvenir est à jamais gravé dans les murs de ses locaux.

Chantant "L'appel des Francs Camarades" à La Courbe en 2015 pour les 60 ans de l'Amicale Laïque

Chantant "L'appel des Francs Camarades" à La Courbe en 2015 pour les 60 ans de l'Amicale Laïque

Partager cet article

Repost0
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 14:57
Dirigeant une chorale dans le cadre de la Fête des écoles publiques (Années 60)

Dirigeant une chorale dans le cadre de la Fête des écoles publiques (Années 60)

Mlle Muller, éducatrice territoriale de musique bien connue sur Graulhet, vient de s'éteindre dans sa 91ème année. Ses obsèques se sont déroulées cet après-midi à Castres.
Les Graulhétois sont nombreux, toutes générations confondues, à avoir croisé sa route dans les écoles de la cité du cuir.
Comme élèves, tout d'abord pour les garçons à l'école Victor Hugo où elle est arrivée à la fin des années 50 (Barricouteau ou Gambetta pour les filles), ensuite au Collège implanté dans l'ancienne gare au stade.
Pendant l'interclasse de midi elle y animait une chorale, qu'elle dirigeait ensuite dans le cadre des fêtes des écoles publiques (organisée par l'Amicale Laïque) dont la scène se dressait face à la grande tribune sur le terrain de rugby du stade de Crins.
Hier, l'annonce de son décès sur les pages locales des réseaux sociaux a suscité de nombreuses réactions auprès de ceux qui l'ont connue comme professeur de musique, parfois plusieurs années consécutives.
Quelques-uns ont salué sa disparition de sympathiques références musicales : 
"Comme une mélodie qui finit Mlle Muller s'en est allée" ; "Que sonnent les flûtes au paradis" ; "Les écoliers graulhétois auront sur le bout des lèvres quelques notes de musique pour vous accompagner sur ce chant du départ"...

Les administrateurs de l'Amicale Laïque présentent à sa famille leurs bien sincères condoléances.

Mlle Muller en salle de musique à Crins élémentaire pour sa dernière année d'exercice (1989)

Mlle Muller en salle de musique à Crins élémentaire pour sa dernière année d'exercice (1989)

Partager cet article

Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 09:20
Janine Abribat au sein du groupe d'Administrateurs et d'Amicalistes à La Courbe en 1985 pour le 30ème anniversaire de l'ALG

Janine Abribat au sein du groupe d'Administrateurs et d'Amicalistes à La Courbe en 1985 pour le 30ème anniversaire de l'ALG

Janine Abribat vient de nous quitter.
Enseignante à l'école maternelle de Crins, elle a rapidement rejoint les rangs des bénévoles de l'Amicale Laïque.
Membre du bureau et du conseil d'administration, elle a longtemps occupé la fonction de trésorière de la commission Loisirs Quotidiens.
Pendant l'été, elle est devenue pendant de nombreuses années gestionnaire administrative au Centre de Vacances de La Courbe.
Elle a également participé à l'encadrement des Camps dans les Asturies, et s'est investie dans l'organisation des différentes manifestations portées par notre association.
Au moment de sa retraite, s'étant rapprochée de sa famille en Corrèze, elle continuait à suivre nos activités par l'intermédiaire de ce blog, le ponctuant parfois de sympathiques commentaires à destination de personnes qu'elle avait côtoyées auparavant.
Nous conserverons de Janine le souvenir d'une personne généreuse, sympathique, optimiste, impliquée et possédant beaucoup d'humour.
Nous adressons notre profonde sympathie à ses enfants, Jean et Carole, ainsi qu'à leur famille, et leur présentons nos condoléances attristées.
La cérémonie d'incinération aura lieu demain mardi 15 mai 2018 à 14 heures, au crématorium d'Allassac (19), suivie par un dépôt de l'urne funéraire au cimetière de Caraman (31) le mercredi 16 mai à 15 heures.

Partager cet article

Repost0
5 avril 2018 4 05 /04 /avril /2018 19:52
Décès de Bernard Bacabe maire de Briatexte

Publié le 05/04/2018 à 19:25   | La Dépêche du Midi | 
Décès brutal de Bernard Bacabe conseiller départemental et maire de Briatexte

Bernard Bacabe maire de Briatexte et conseiller départemental de Graulhet est décédé brutalement jeudi, à l'âge de 55 ans.

Christophe Ramond, le président du conseil départemental lui rend hommage dans un communiqué: "Elu au Conseil départemental depuis 2015, maire de Briatexte, Bernard Bacabe était un homme de caractère et de conviction, s’impliquant au quotidien dans les projets du Département, notamment sur le devenir de Cap’Découverte. 

Militant infatigable de sa commune, profondément attaché à son terroir et au Tarn, il laissera le souvenir d’un homme politique chaleureux, enthousiaste et engagé dans tous les dossiers dont il avait la responsabilité. Au nom de l’ensemble de la Collectivité départementale, de ses collègues élus et des agents, j’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches."

Bernard Bacabe était aussi président du Smad, le syndicat mixte d'aménagement de la Découverte. 
Photo : Bernard Bacabe avait été élu conseiller départemental en 2015./ Photo DDM EC

Décès de Bernard Bacabe maire de Briatexte

Bernard Bacabe appréciait La Courbe ainsi que le travail fourni par les équipes de l'Amicale.
Maire, conquis dès sa première visite, il a souhaité que le cadre exceptionnel de La Courbe, ses infrastructures et la compétence des animateurs profite davantage aux enfants de Briatexte.


Conseiller départemental, dès que son agenda le lui permettait, il participait à nos assemblées générales, fêtes et manifestations, spectacles de noël,...
Homme de caractère et de conviction, son énergie et sa générosité étaient proportionnelles à sa carrure. C'est un ami qui nous quitte.

 

A sa famille et à ses proches, aux élus et aux habitants de Briatexte, aux élus de l'agglo Gaillac-Graulhet et aux conseillers départementaux,

les administrateurs, amicalistes et salariés de l'Amicale Laïque de Graulhet adressent leurs plus sincères condoléances.

Décès de Bernard Bacabe maire de Briatexte

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de : amicale-graulhet
  • : L'Amicale Laïque de Graulhet, association loi de 1901, créée le 29 juillet 1955, administrée et gérée par des amicalistes bénévoles, propose (dans sa mission première) des loisirs éducatifs aux enfants et aux jeunes du bassin graulhétois et de l'Agglo Gaillac-Graulhet.
  • Contact

Recherche

L'Amicale : le site

ALG Image Site

Vous y trouverez : Présentation de l'association et des différentes structures, projet éducatif, historique, projets en cours, calendriers, renseignements divers (coordonnées, horaires, tarifs,...), plaquettes d'information, formulaires d'inscription, photos, etc...

http://lamicale.fr/

Météo : Graulhet

YoWindow.com Forecast by yr.no

Visiteurs